Nous les menteurs de E. lockhart

Déjà la première remarque que je ferais c’est  : «  mais regardez cette couverture ! », elle ne donne pas super- envie de se baigner ?...



Déjà la première remarque que je ferais c’est  : «  mais regardez cette couverture ! », elle ne donne pas super- envie de se baigner ? En tout cas elle me rappelle vraiment l’été, la chaleur, les glaces....Et pour être franche je pense que c’est tout d’abord ça qui m’a donné envie de lire ce bouquin.^^

Dès les premières lignes du récit j'ai tout de suite été plongée dans l'histoire, et à partir du moment où j'ai commencé à lire, je me suis dit : " Et ba lui, je ne le repose pas avant de l'avoir terminé ! "  Les chapitres sont très courts et fluide , même si j'ai trouvé la première partie du roman trop introductive, j'ai compris qu'il fallait  malheureusement  passer par cela pour bien s'ancrer dans le roman.

Cadence, la narratrice et le personnage principal, m'a énormément touchée (bien au-delà de ce que j'attendais). Au fur et à mesure de l'histoire, alors que sa santé mentale se dégrade à vue d'œil et qu'on prend conscience de l'ampleur de son amnésie, je me suis sentie vraiment proche d'elle...Il y a d'ailleurs durant le récit énormément de flashs de la vie de Cadence. Bien sur nécessaires pour le bon déroulement de l'intrigue, mais souvent, j'étais complètement perdue entre passé et présent. Il m'est arrivé à plusieurs reprises de lire 6-7 pages  avant de me rendre compte qu'on avait changé de temps ! ce qui est assez "chiant"....!  

Mais l'auteure et son histoire remontent vite dans mon estime avec la dernière partie du récit qui est tout simplement splendide. Alors que l'on prend conscience de l'horreur de la situation, l'intensité grimpe progressivement, jusqu'à la révélation finale qui m'a laissé complètement out .  

Conclusion : En lisant " Nous les menteurs" je m'attendais a un long fleuve tranquille et puis, la vérité m'a sauté aux yeux : non, Lucy, ce n'est pas un " long fleuve tranquille"...Nous les menteurs est comme le dirait John Green foudroyant de beauté. Un roman qui vous laissera sans voix. Je vous le promets. ^^



Titre : Nous les menteurs de E. lockhart

Genre : Contemporain
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 277


Une famille belle et distinguée. Une ile privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents - Les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice. 

Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité.





  Un roman foudroyant de beauté ! 

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Ce roman m'a marqué, mais je ne serais toujours pas dire si j'ai aimé ou pas ! Mais il est vraiment poignant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un roman qui m'a beaucoup touché...Je relirais cette auteure en tout cas ! ^^

      Supprimer