L'empire des auras - Nadia Coste

L’empire des auras est un roman vraiment spécial . Enfin pour moi, il l’a été. C’était mon deuxième Science-fiction . Et c’était mon...




L’empire des auras est un roman vraiment spécial. Enfin pour moi, il l’a été. C’était mon deuxième Science-fiction. Et c’était mon deuxième roman après ma panne de lecture. Et je suis vraiment heureuse aujourd’hui  de vous faire part de mon impression sur ce roman.

Nous sommes en 2059, la société que nous connaissons à quelque peu changée, en effet, grâce à une découverte scientifique la population est à présent divisée en 2 parties : d’un côté les auras bleus considérés comme les « bons citoyens » et de l’autre les auras rouges jugés comme les « mauvais citoyens », » ceux qui tournent mal » (voleurs, meurtriers, menteurs, etc.). Car grâce à la révolution de la découverte des auras chez les individus, les citoyens ne souffrent plus de discrimination par rapport à la nationalité, couleur de peau, religion, ou bien l’orientation sexuelle. Les médecins et le gouvernement paraissent satisfaits de cette découverte qui partage la société entre gentils et méchants. Mais ont il vraiment raison d’être satisfait ?

Ici, Nadia Coste nous propose une dystopie, tout ce qu’il y a de plus banal, mais avec un petit truc en plus. Comme souvent, nous retrouvons une société divisée, entre les privilégiés et les laissés pour compte, un quotidien opprimé, une révolution, etc.  Cependant, l’utilisation des auras dans le roman est une idée vraiment originale.

En lisant les première pages de « l’empire des auras » j’au eu  la sensation de retourner dans le temps. L’histoire de ce roman ma fait penser a cette periode historique  ou les noirs n’avaient aucun droit : ils ne pouvaient plus s’asseoir dans le bus, ils ne pouvaient pas se marier avec des blancs, ils ne pouvaient pas fréquenter les mêmes écoles etc..) Bref, pendant quelque temps j’ai eu l’impression d’un copier coller. Mais cela ne m’a pas tant dérangé en fin de compte. Le roman en reste tout aussi passionnant et intriguant.


L’histoire captivante de ce roman est accompagnée par une plume vraiment superbe : légère, facile a lire. Grâce à cette a superbe plume le roman se lis d’une traite

Si il y avait une chose a changer dans ce roman ce serait surement le fait qu’il n’y ai pas de deuxième tome pour ce livre. Car à mon gout la deuxième partie du roman est allée (beaucoup)  trop vite. Les évènements s’enchainaient sans que je m’en aperçoive, c’étais vraiment très étrange.  J’ai eu aussi l’impression qu’il y avait moins de détails que la première partie du roman. Comme si l’auteur avait voulu faire vite

En conclusion : L’Empire des auras est un roman plein de suspens. Mais à mon gout il aurait mérité un deuxième tome. Cela aurait donné plus de points positifs a ce livre qui est, malgré tout  une excellente découverte !


Titre : L'empire des auras - Nadia Coste
Genre : Science-fiction
Editions : Seuil
Date de parution originale : 11 juin 2015

2059. 
Les individus sont classés en fonction de leur aura : les bleus ont tous les privilèges, les rouges, jugés dangereux, sont les parias de la société.
Avec son aura bleue, Chloé a été éduquée dans la méfiance des rouges. Mais quand son père se retrouve au chômage, elle doit quitter son lycée privé pour un établissement mixte… où les deux couleurs se côtoient. Très vite, Chloé doit se rendre  à l’évidence : les rouges sont loin d’être les monstres qu’on lui a toujours décrits.
Et lorsque sa propre aura commence à se teinter de rouge, Chloé remet tout en question. Le temps de la révolte est arrivé.

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Je connaissais de nom, mais je ne me suis jamais penchée dessus. Merci pour cette découverte, j'aimerais bien tester ce roman et découvrir l'auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce roman est vraiment intéréssent ! :)

      Supprimer